Salon CFIA Rennes 2020

-

Depuis plusieurs années et à nouveau pour cette édition 2020 malgré le report, YASKAWA France vous donne rendez-vous au salon CFIA Rennes qui rassemble, du 29 septembre au 1 octobre prochain, les industriels du secteur agroalimentaire (1er secteur industriel français en termes de chiffre d’affaires mais également d’emplois) et de la région Ouest (1ère région agroalimentaire européenne).

Vous pourrez retrouver YASKAWA France dans le Pôle Equipements et Procédés HALL 2 STAND E13 et ainsi découvrir les solutions YASKAWA de contrôle d’axes, de robotique industrielle et collaborative, et autres produits mécatroniques de la gamme YASKAWA.

 

Centraliser le pilotage des machines de packaging avec la solution Singular Control

La dernière innovation YASKAWA en Motion Control appelée « Singular Control » permet de gérer tous les composants et actionneurs traditionnels que l’on retrouve dans une machine d’emballage pour sa mise en mouvement : servomoteurs, variateurs, robots industriels, entrées/sorties, IHM, etc. Cela grâce à un seul et même contrôleur programmé dans un seul environnement logiciel.

Le cœur de la solution est le contrôleur MP3300iec, où toute la programmation de l'application est simplifiée car effectuée dans le logiciel MotionWorks IEC en utilisant différents langages de programmation conformes à la norme IEC 61131-3, avec du texte structuré, des diagrammes fonctionnels séquentiels (SFC), des blocs fonction PLCopen prêts à l’emploi (éditeur CAM, coupe à la volée, robot delta, PackML), une logique Ladder, et comprend l'intégration de la vision et le suivi de convoyeur. Le contrôleur YASKAWA est donc particulièrement adapté à l’automatisation dans le secteur agroalimentaire car il est ainsi capable de gérer tous les composants que l’on retrouve dans une machine de packaging allant jusqu’à 62 axes.

En d’autres termes, l’avantage de la solution Singular Control est que quel que soit le mécanisme, les blocs de fonction utilisés pour la programmation du mouvement sont les mêmes. Cela permet de mettre en œuvre la robotique avec un contrôle de mouvement standard sans avoir besoin d’utiliser un boîtier de programmation ou même un langage de programmation robotique standard. Ainsi, si une machine comprend des axes de mouvement standard, des équipements robotiques ou des mécanismes spéciaux, l'ensemble du système peut être programmé dans un seul environnement logiciel grâce au contrôleur unique MP3300iec de YASKAWA. Il est même possible de mettre à niveau vos machines avec de nouveaux mécanismes, pour ajouter de la flexibilité ou de la cadence, sans avoir à modifier le programme d'application ou à introduire de nouveaux contrôleurs dans le système.

Un nouveau robot collaboratif HC20DT au service du secteur agroalimentaire

YASKAWA présentera également son nouveau robot collaboratif MOTOMAN HC20DT qui vient agrandir son portefeuille de robots collaboratifs pour y inclure un modèle nettement plus grand ce qui élargit considérablement le spectre des applications de collaboration Homme-Robot. En effet, ce cobot dispose d’une charge utile allant jusqu’à 20 kg et couvre une plage de travail de 1700 mm, ainsi cela offre plus de flexibilité pour une utilisation dans une grande variété d’applications et il est notamment idéal pour la fin de ligne.

Avec ce robot collaboratif, les opérateurs bénéficient d'une assistance efficace, en particulier pour les tâches physiquement pénibles comme la palettisation de grands cartons, de caisses ou d'autres marchandises empilables. Le robot capable de soulever des charges lourdes permet ainsi d’améliorer l’ergonomie des postes de travail et de libérer l’opérateur. Celui-ci peut alors s’adonner à des tâches à plus forte valeur ajoutée et plus exigeantes sur le plan cognitif.

La sécurité requise en cas de contact direct avec l'opérateur est assurée par six capteurs de couple intégrés qui permettent une interaction flexible et contrôlée entre le robot et son environnement. Le bras du robot est conçu de manière à éviter tout risque d'écrasement, par exemple des doigts. En ce qui concerne les normes de sécurité françaises et européennes, le MOTOMAN HC20DT peut être utilisé - tout comme le modèle HC10DT plus petit - comme un robot avec limitation de puissance et de force selon la spécification technique ISO TS 15066.

Selon l'évaluation des risques, il ne nécessite donc pas de mesure de protection supplémentaire, ce qui permet un gain en termes d’espace et de coût. De plus, les armoires de commande haute performance YRC1000 ou YRC1000micro dotées des fonctions de sécurité FSU (Functional Safety Unit) et PFL (Power Force Limit) correspondant au niveau de performance Catégorie 3 PLd selon la norme DIN EN ISO 13849-1. Enfin, le HC20DT peut être utilisé aussi bien comme un cobot que comme un robot industriel Yaskawa classique. Ainsi afin d'augmenter encore les performances du robot il peut être utilisé en mode hybride en connectant une technologie de sécurité externe, par exemple un scanner laser. Le cobot alterne alors entre vitesse collaborative, vitesse réduite et vitesse maximale adaptant ainsi sa dynamique en fonction de la distance de l’opérateur.

Outre les aspects de sécurité, la conception du HC20DT - comme celle du HC10DT – met l'accent sur un fonctionnement particulièrement convivial. Grâce aux six capteurs de couple intégrés ainsi qu'à la supervision et à l'évaluation des forces externes, le bras du robot peut être guidé et programmé directement à la main (DT pour « Direct Teach). Il en résulte un gain de temps et plus de simplicité dans la création des programmes du robot. Les boutons "MOVE", "TEACH" et "TOOL UTILITY" montés sur la bride du robot sont utilisés pour la programmation. Le nouveau MOTOMAN HC20DT peut également être facilement programmé et utilisé conjointement avec le boîtier de programmation Smart Pendant convivial et moderne de type tablette tactile ou avec le boîtier manuel conventionnel Teach Pendant.

En savoir plus : https://www.cfiaexpo.com/